Le moment est venu

Vous l’avez compris, contrairement à certains qui n’ont d’autres arguments électoraux que de se placer en victimes, personnellement je ne suis et ne serai victime de rien ni de personne.

 

J’ai aujourd’hui retrouvé une liberté de parole et de ton qui manque cruellement à ceux qui pensent faire de la politique.

 

C’est pourquoi, je m’engage solennellement à continuer d’agir comme je l’ai fait ces derniers mois, c’est à dire à m’adresser à vous sans filtres, sans ambages, et vous faire vivre mes réflexions et ressentis dans ce nouveau Conseil Départemental comme si vous y étiez avec moi, exactement comme je l’ai fait au travers de mes billets d’humeur, par ailleurs fortement appréciés.

 

Vous l’avez compris, je ne cherche pas une place au soleil comme certains, mais simplement à faire bouger les lignes politiques en mettant certains décideurs face à leurs responsabilités mais surtout face à leurs contradictions.

Pour moi, il n’est pas acceptable de flatter et de tout promettre à son électorat, puis une fois élu, de le trahir !

 

Il n’y a rien qui ne me révolte plus au monde que la malhonnêteté intellectuelle !

 

Allez voter ce dimanche, et profitez-en pour en faire un moment privilégié familial :

Accompagnez vos ainés à leurs bureaux de vote, cela les ravira et vous permettra de passer un moment avec eux ;

Faites-vous accompagner par vos enfants, et profitez-en pour leur expliquer que le droit de vote est un moment fort où chacun peut s’exprimer, et que ce geste est un droit qui est aussi un devoir civique appartenant à chaque citoyen français majeur, quelque soit son statut social ou son origine.

 

Il est important de voter et faire voter ; chaque voix a le même poids dans les urnes, mais c’est sa multiplication qui fait la différence.

 

Le résultat des votes à la sortie des urnes, pour un homme politique, c’est l’encouragement ou la sanction ;

 

Ce dimanche, encouragez-nous avec Jeanne Dura, et sanctionnez ceux qui vous trompent !


HR